The Elder Scrolls Online – Première impression

The Elder Scrolls Online – Première impression

The Elder Scrolls Online – Première impression

The Elder Scrolls Online – Première impression

Test publié le: 11 avril, 2014 à 13:05
Par un auteur invité | Voir la fiche du MMORPG The Elder Scrolls Online


L’éditeur Beteshda a conçu The Elder Scrolls Online pour ceux qui aiment bien l’univers TES. Cependant, même les amateurs de MMORPG traditionnels ne manqueront pas d’être séduits par le jeu. Il faut avouer que, lorsqu’on pénètre dans l’univers de TESO, il devient bien difficile d’en sortir.

teso-interface-minimaliste2

Si TESO n’apporte pas beaucoup d’innovations dans un univers concurrentiel très poussé, il offre néanmoins une grande flexibilité dans les combats. Le joueur élu, tout droit sorti de sa prison est projeté dans l’univers de Tamriel où se produisent des évènements étranges, des créatures lugubres surgissent des tréfonds et menacent toutes les provinces de Tamriel. Avec en prime trois factions qui se battent pour la prise de Cyrodiil, les joueurs pourront choisir la faction dans laquelle ils se battront.

Pour un abonnement à 12.99€, TESO fera exploser les chiffres de plus de 5 millions d’inscrits à la bêta.

Interface minimaliste et graphisme de qualité

teso-interface-minimaliste

L’interface d’un jeu est un élément très important, et de ce côté, TESO n’assure pas vraiment. Hors combat ou pendant le combat, l’interface du jeu est minimaliste et ne permet pas vraiment de découvrir tous les coins et recoins de Tamriel. Et même si une boussole en haut de l’écran indique les zones d’intérêts proches, on reste quand même assez limité. Ceci peut avoir pour intérêt de faciliter l’immersion du joueur et ainsi accroitre la précision.

Il sera donc nécessaire aux joueurs d’avoir recours à des addons tels que CraftResearchTimer qui vous indiquera à l’écran le temps restant.

CraftResearchTimer
CraftResearchTimer

Vous pourrez également avoir recours à InventoryGridView pour l’inventaire et la gestion de vos objets, mais attention, cet addon est incompatible avec Research Assistant. De nombreux autres addons vous permettront de rendre votre interface pratique et dynamique.

InventoryGridView
InventoryGridView

Cependant, si l’interface n’est pas à la hauteur des attentes, le graphisme par contre est de qualité et donne au joueur une sensation d’appartenir aux lieux.

Un système de combat lent mais évolutif

Si l’on ne pousse pas le jeu très loin, on sera forcément déçu par TESO. Car le rythme des combats semble lent et manquer de dynamisme, et même en ultra, les effets ne sont pas de haute qualité. Il faut s’intégrer plus dans le jeu pour y découvrir l’ampleur et le dynamisme des combats. Le manque de dynamisme du jeu peut s’expliquer par le fait que dans TESO, le joueur doit anticiper les actions des mobs.

Mais il faut noter qu’à partir du niveau 15, le jeu gagne en vigueur et on découvre de nombreux enjeux, en fonction des décisions que le joueur aura prises. Les combats se font dans une succession de scénarios qui permettent au joueur de décider des évènements qui vont suivre.

Système d’habilité (leveling)

Pour de nombreux joueurs qui s’attendent à trouver en TESO un jeu de perpétuels challenges, la déception risque d’être au rendez-vous. Parce que le jeu est basé sur un ensemble de scénarios, malgré les 40 pouvoirs que possède le joueur, ainsi que de nombreux outils, il doit faire preuve d’une certaine anticipation sur le terrain. Il faut avoir une avance sur les mobs et le plus important n’est donc pas de se « précipiter » vers les levels maxi mais plutôt d’avoir une stratégie. C’est ce qui fait la différence de TESO avec d’autres jeux tels que Skyrim.

teso-histoire
Histoire dans TESO

On peut jouer en solo ou en groupe mais la progression dans le jeu n’est pas fulgurante, ce qui donne l’impression que ça manque de dynamisme. Cependant, le jeu comporte une si grande variation de personnages qu’il serait impossible de les dénombrer.

Modèle économique

TESO vaut bien ses 70 euros à l’achat mais le système de l’abonnement mensuel à 12.99 € reste tout de même assez élevé. Cependant un système de paiement interrompu reviendrait certainement plus coûteux que les 12.99 d’abonnement. C’est un système qui accorde au joueur la liberté de jouer sans restriction, et à tout moment dans le contenu PvE ou PvP. La fréquence des mises à jour, ainsi que de nouvelles quêtes permet au joueur d’en avoir pour son argent.

Conclusion

Plus le joueur plonge dans l’univers TESO, plus il en apprécie l’évolution. Il est plus intéressant de le jouer en groupe plutôt qu’en solo. Le travail sur la scénarisation et les quêtes est remarquable même si au final il ressemble beaucoup un MMORPG standard. C’est un jeu qui se laisse jouer mais qui n’apporte pas véritablement une grande innovation dans le TES. Avec son interface linéaire, on a l’impression d’être un peu à l’étroit. Le système de récompense n’est pas très élaboré non plus mais il y a fort à espérer qu’avec le temps, le jeu ne s’améliore.



Bio de l'auteur un auteur invité:
Les textes dont l'auteur est "un auteur invité" sont des textes reçus par email en provenance d'auteurs non réguliers sur LG.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement celles du site LeGamer.com

Commentaires sur The Elder Scrolls Online – Première impression